L’entrepreneuriat social est une forme d’entrepreneuriat dont la préoccupation principale n’est ni le profit, ni l’argent, ni la gloire, ni la richesse, ni la coolitude, mais tout simplement l’intérêt général, la société ou encore l’environnement.

Un entrepreneur social, c’est tout simplement le créateur d’une entreprise sociale. A la différence d’un entrepreneur tout court, un entrepreneur social n’a pas pour objectif premier le profit mais plutôt d’apporter une contribution positive à la société.

Une entreprise sociale n’a pas pour priorité de faire des profits, contrairement à une entreprise classique. Son but premier est de réaliser des projets à forte utilité sociale, si bien qu’elle peut être amenée à mettre en œuvre des projets peu profitables sur le plan économique, mais très profitables à la société ou à l’environnement par exemple.

Les projets mis en place par les entreprises sociales touchent à des thèmes comme l’insertion professionnelle, l’aide aux handicapés, le développement durable, l’agriculture biologique, l’économie circulaire ou encore l’aide à la mobilité.

De façons concrète, il s’agit pour nous de permettre aux jeunes d’avoir l’autonomie financière (ne plus dépendre financièrement de leurs parents) afin qu’ils puissent se prendre eux même en charge et aussi susciter en eux l’envie de participer au financement d’un projet social dans leurs quartiers.

Pour atteindre ces deux objectifs, nous mettrons en place des séries de formations entrepreneuriales et des appuis-conseils.

Entre autres formations :

  •       Les principes de l’économie sociale et solidaire
  •       Elaboration d’un plan d’affaires
  •       La recherche du financement
  •       La création et gestion d’une micro-entreprise